Edito 3e trimestre

Bonjour vieux motards que j’aimais, et vieilles motardes de Dijon ou d’ailleurs !

3 thèmes ce mois-ci : 1- Johnny à Bercy, 2- Opale Days à Hardelot-Plage et un petit supplément gratuit : Sors toi les doigts…

14 septembre, depuis le temps qu’on l’attendait cet hommage à Johnny ! Organisation au cordeau, rendez-vous près du ministère des finances (un hommage à Johnny ?) 160 motards matinaux et humides ont répondu « présents » à l’appel de Didier Massot (Association tarbaise « Johnny encore et toujours ») aidé par notre Président.

La préfecture nous a autorisé un run de 3 km dans Paris un record ! Pourquoi le 14 septembre pour inaugurer l’esplanade Johnny Hallyday vous me demanderez ? Créneau libre pour la Mairesse de Paris en campagne ? Sortie de l’acte II d’Ivan Cassar ? Dispo d’un créneau sur Antenne 2 ? Le transporteur de monument était libre ? les peintures du bar JH (imitation du Hard Rock Café) étaient sèches ? Toujours est-il que la musique était au rendez-vous, les fans aussi et c’est ce mélange qui a fait de cette journée un bel évènement ! Beaucoup de Chapters parisiens étaient là, les groupes créés en l’honneur du Taulier, le club des Niglo, regroupant les forains roulant en HD et le président Harley France Christophe Couet (à qui on a demandé de quel Chapter il faisait partie ? )et Stéphane Sahakian qui nous ont fait non seulement l’honneur d’être présents mais aussi de rouler à nos côtés. Vu leur présence et la gueule de la « statue » on aurait pu croire à l’ouverture d’une nouvelle concession ? Ben non c’était pour Johnny ?? 

Je comprends pourquoi il a toujours refusé ce genre d’honneur hormis la peur d’un ratage artistique il disait à Eddy Mitchell : les statues c’est juste pour recevoir les crottes de pigeon.

Très beau spectacle, plus beau à la télé qu’en vrai et la preuve qu’à ce jour personne ne peut chanter du Johnny a part peut être Pagny…

Beaucoup de photos sont sorties dans la presse people de notre Président accompagné par des gens moins connus mais qui devraient grâce à cette vitrine, sortir de l’anonymat. 

Un conseil nous avons traversé Paris l’après-midi, c’est une horreur… Les moteurs chauffent plus que dans le Selvio par 40° ! Qu’on est bien à la campagne ! Hein Tintin ?

Malgré tout nous avons eu une pensée pour notre Obélix qui heureusement cette fois ci avait préféré le sanglier au menhir ! Bonne récupération.

Après cet épisode urbain, sus à une balade dans le NOOORD ! Opale Days, premier regroupement de masse HD après le désert évènementiel de ces deux dernières années. Quel plaisir de se retrouver entre nous sur la route destination Hardelot-plage transformé pour 3 jours en Morzine sur Mer). Première étape : La jolie concession d’Amiens, merci à l’équipe pour leur accueil, leurs sourires et le café. Les 5 motos et 2 trikes repartirent les sacoches plus pleines qu’à l’arrivée. Premier rendez-vous carré VIP du rassemblement, super accueil du 3B Free : Big Boss Beurrier, champagne et assiettes garnies, merci de cet accueil et de cette reconnaissance. Nous avons profité d’un calme relatif pour visiter le site, nous avions bien fait car grâce à une météo superbe le lendemain c’était blindé, a tel point que nous nous somme garés à l’extérieur du site … mais n’anticipons pas, le vendredi soir nous avons choisi le seul restaurant qui n’était pas au courant de la venue de 40000 personnes en 3 jours, les aides de l’état devaient lui suffire ? Menu réduit, et plats non disponibles, 1h pour être servi et pas de pain … Ben oui des gens désintéressés existent encore ! Un resto dit avoir fait 1100 couverts en 3 jours. Pas le notre…

Comme de vrais Bikers, tout le monde au lit à 22H00 autant vous dire que les concerts, peu peuvent vous en parler, seuls survivants avec Kiki nous avons regardé les Queens italiens, belle illusion, (5000 spectateurs) par contre traverser seuls les 10KM de forêt jusqu’à Boulogne, je vous dis pas que le syndrome Spécial K m’a obsédé : klaxon tous les 100 mètres pour éventuellement effrayer ces P… de cochons sauvages.

Le lendemain comme je vous disait foule de chez foule, garés à l’extérieur malgré des places libres (données à des BM !) nous avons rejoint le carré VIP où là c’était le HOG qui nous recevait, notre président connaissant du monde nous a permis d’accéder à cette “place to be” pour manger des petits fours. Ensuite, départ pour notre run à nous entre SAINT MAXIMINOIS… merci de nous avoir fait visiter cette superbe région entre mer et terre et entre autres curiosités un château franco-anglais !!! Le run s’est terminé dans un resto face à la mer (merci Calogero).

Notre Ehpad fermant relativement tôt nous étions à table à 18H30… Les hommes dos à la mer profitaient du coucher de soleil en le regardant dans les yeux des femmes assises en face d’eux. Cette phrase est extraite d’un poème du 17e siècle écrit par Reigner de Saint Mauger à sa muse, Cécile de Mouy. Inquiétude de ma part quand Chris m’a demandé de me mettre en face de lui… J’ai fermé les yeux .

Fin de cet intermède, petit pipi dans la cabane du pêcheur au fond du jardin avec un concept nouveau car assis on voit bien les gens qui vous regardent, beau lieu d’échange…

Retour à l’Ehpad, dilemme, suppôt ou Rhum arrangé ? Le suppôt arrangé n’existant pas et qu’il ne faut pas inverser, chacun a fait son choix; après cette pause relaxante tout le monde au lit mais cette fois ci 21H30. Kiki et moi maitrisant le klaxon de nuit avons retenté l’aventure nocturne et forestière pour voir cette fois ci un ersatz d’ACDC et profité des « burns » fumant et puant …(attention ce ne sont pas des testicules chauffées mais bien des pneus dont je parlent). A part faire plaisir à Michelin je n’ai toujours pas trouvé l’intérêt…

Retour à l’hôtel pour une nuit préparant le grand run du dimanche. Notre président faisant partie de l’équipe Safety nous a abandonné, mais le Road Captain J.P. nous a amené à bon port. Et nous voilà embringués dans un run de 1500 motos s’étalant sur 7 km sur un parcours de 100 km, certains en ont fait moins car qq erreurs de guidage ont entrainé quelques pertes mais pas grave on les a retrouvés au restaurant, en revanche une question perdure …. Stéphane en safety a été vu plusieurs fois sur le parcours mais qu’a fait notre Président Safety préféré ? Car on ne l’a vu que sur le dernier point de contrôle, c’est-à-dire qu’il aurait roulé 5 km en 3heures ?

Un parcours digne du Tour de France ou les gens sur le bord de la route nous acclamaient (20 minutes de défilé!!) … Reine Kiki en a profité pour saluer tous ses sujets …

Nous sommes rentrés tous en groupe sains et saufs comme des pros que nous sommes devenus, big up à Sandrine pour avoir fait son premier run plus de « 1000 » officiel !!!

La troisième partie appelée poétiquement : « Sors toi les doigts …» est née du fait que j’ai vu beaucoup de signes mal utilisés, ces définitions ou usages ne sont peut-être pas la vérité vraie mais s’en approche.

Tout d’abord le signe des signes :

Peace

Initialement immortalisé par Churchill il signifiait le V de la victoire ; imaginé que cela soit Lech Walesa qui utilise Zwycięstwo (Victoire en polonais, 200 points au Scrabble) allez faire un Z avec les doigts ?!!!

Ensuite adopté par les hippies ce signe détourné voulait dire « Peace » la paix….

Il est passé de la guerre et paix à la moto via Barry Sheene grand champion moto des années 70 qui avait habitude de faire ce signe a chaque victoire. La légende dit que cela serait aussi l’inventeur de la protection dorsale ?! Mais revenons à nos signes …

Ce signe vous le voyez souvent vers le bas, cela pour dire « garde bien tes 2 roues sur le bitume » ou pour faire moins de prise au vent ???

Piss-off

Mais attention ce signe paume vers vous signifie surtout chez les anglosaxons : « Piss-off » soit « va chier » ! et surtout ne tirez pas la langue en même temps… je vous laisse imaginer ce que ces 2 doigts écartés pourraient représenter en plus….

Ce signe remonterait à la guerre de 100 ans, les Français capturant des archers Anglais leur coupaient ces 2 doigts pour qu’ils ne puissent plus tendre leur arc. Donc par bravade les Anglais « entiers » montraient fièrement leurs doigts au forces françaises pour bien leur montrer qu’ils allaient recevoir des flèches… Et depuis ça continue.

Deuxième signe multi significations : le Shaka. D’origine d’Hawaï et transporté par des surfeurs cela veut dire « cool » et pour être parfait doit être bougé en rotation… Attention ou vous le mettez ou, où vous le faite, par exemple dans le sud près de la bouche cela veut dire « amène moi (une cruche) à boire, près de l’oreille : « on s’appelle »

et dans la téléréalité c’est « Allo quoi ! »

Ah le voici le malin …. Qui initialement veut dire en Italie « Cornuto » Cocu en référence au Minotaure issu d’une relation illégitime. Et curieusement est devenu les cornes du diable utilisées pour conjurer un mauvais sort… surtout chez les villageois. Un certain chanteur du nom de Dio remplaçant OZZY Osbourne dans Black Sabbath a fait un jour ce signe lors d’un concert en Italie se rappelant ce que sa grand-mère italienne faisait toujours ce signe quand elle rencontrait un ami et hop c’est devenu le signe des métalleux.

John Lennon l’avait utilisé bien avant sur Yellow Submarine en 1966 mais avec moins de succès.

A ne pas confondre avec ce signe, pouce ouvert qui voudrait dire dans un langage des signes sinon international au moins américain : Je t’aime… Ne vous trompez pas ! 😉

Qui sait pourquoi la gendarmerie a choisi le nom de “Minotaure” pour nommer son site de réservistes ? Bizarre 😁

Une dernière pour la route, si vous faites un jour du stop en Afghanistan je le sais vous en mourrez d’envie, ne levez pas le pouce car là-bas ça pourrait être interprété comme : « dans ton C.. »

Vous voilà prévenus, faites attention avant de poser devant une caméra ou de croiser quelqu’un d’autre culture, ça pourrait mal se terminer

Rouler safe et à bientôt sur nos routes…PA CHOU

Un commentaire
  • Répondre Cecile

    octobre 5, 2021, 6:58

    Pachou, Merciiii pour cet instant de détente qui fait resurgir tous ces bons souvenirs ! Respect pour la rédaction au top comme d’habitude, tu n’as rien oublié !!!! Des bisous à toi et à la reine Kiki

Ecrire un commentaire
X
X