Harley-Davidson révèle ses nouveautés 2020

Signe incontestable de rentrée, l’annonce des nouveautés 2020. Après Kawa, c’est au tour de Harley-Davidson de lever le voile sur les modèles à venir. Trois machines de Milwaukee se retrouvent sous les feux des projecteurs : la LiveWire of course, le Low Rider S et le Tri Glide. Harley profite aussi de l’occasion pour renouveler sa Road Glide Ultra et pour annoncer l’arrivée de technos innovantes, entendez connectées.

La stratégie « More Roads to Harley-Davidson » a donné le ton et atteste de la volonté de la marque de conquérir de nouveaux horizons ! Cette vision, dans laquelle s’inscrivent toutes les nouveautés 2020, entend faire émerger une nouvelle génération de motards et élargir ainsi la clientèle du géant américain qui connaît quelques difficultés. Les nouveaux modèles proposés pour 2020 balaient donc toutes les catégories, de l’électrique à la routière en passant par le trike.

Le Low Rider, retour aux sources
En plus de la très attendue LiveWire, Harley-Davidson propose le Low Rider S« une moto qui adopte une approche custom axée sur la performance ». Le Low Rider S 2020 puiserait son inspiration dans le look des modèles 80’s. Ce Softail, propulsé par Milwaukee-Eight 114 (1868 cm3), bénéficierait d’un système de suspension évolué et voit son angle de chasse diminué de 2° en faveur de la maniabilité et de la tenue de cap. Son couple en dit long : 155 Nm disponible dès 3000 tr/min ! Pour Brad Richards, vice-président style et design de la marque, le Low Rider se veut un hommage à l’ancienne génération : « Nous avons appliqué ce style inimitable et cette attitude tournée vers la performance du châssis Softail pour créer un Low Rider S plus puissant et agile que jamais, avec une forte dose de personnalité ». Conduite musclée au programme donc avec accélération dantesque et freinage de trappeur. L’aventure se vivra cependant en solo, la selle faisant l’impasse sur la place passager. Le tarif de la bête flirte avec les 20 000 €.ADVERTISING

Un trike CVO
Dans une autre catégorie, le constructeur a révélé un trike inédit, le CVO Tri Glide, qui rejoint la famille Custom Vehicle Operations au positionnement très haut de gamme. Propulsé, comme toutes les CVO, par le plus gros des Milwaukee-Eight – le 117 (1920 cm3) -, ce 3-roues se décline en deux coloris (blanc avec motif graphique à trois bandes ou même chose en noir) et affiche un prix de 53 800 € tout de même. À 31000 €, le Freewheeler ferait presque figure d’engin populaire. 

Road Glide dépoussiérée
Harley a aussi redonné un coup de jeune à sa machine de touring, la Road Glide. Ainsi la Road Glide Ultra s’efface au profit de la Road Glide Limited (à partir de 31110 €). Au menu de cette évolution, toujours reconnaissable à son carénage Batwing Classic, une déco rehaussée de pin striping (de fins filets de peinture), des poignées chauffantes, un nouveau réservoir et de nouveaux médaillons de garde-boue avant et arrière. Le moteur reste identique à la version précédente puisqu’il s’agit du Milwaukee Eight 114. Pour les éditions Limited et Ultra Limited, le coloris Black Finish est désormais disponible.

Tisser du lien avec sa moto via son smartphone 
Les innovations 2020 sont aussi techniques, puisque la marque a d’ores et déjà annoncé de nouvelles fonctionnalités. Ainsi H-D Connect, le système de connectivité cellulaire par abonnement permet au propriétaire de garder un lien avec sa moto via son smartphone. Une fonctionnalité qui a tendance à se généraliser chez bien des constructeurs. Le biker pourra donc être informé, à distance, sur le niveau de carburant de sa monture, la pression des pneus, l’autonomie restante sans oublier les alertes de sécurité associées à une assistance en cas de vol.

Assistances à la conduite
Le système de sécurité du pilotage Reflex – le RDRS – est une autre nouveauté. Ces technologies sont conçues « pour adapter les performances de la moto à la traction, disponible lors des accélérations, des décélérations et des freinages, en ligne droite comme dans les virages. Une technologie utile sur les routes en mauvais état ou lors de conditions météorologiques délicates. » Le système agit principalement en améliorant l’effort de freinage, en régulant l’ABS et en empêchant la roue arrière de patiner de façon excessive lors des phases d’accélération. Sans doute un contrôle de traction et un ABS évolué. Ces dispositifs équiperont tous les CVO, la LiveWire, le Trike et les Touring Special et Limited.

Ecrire un commentaire
X
X